Colonnes sèches/poteaux incendie

Les poteaux incendie sont des dispositifs de lutte contre l'incendie mis en place par les communes, ou les entreprises privées (industrie, établissements recevant du public, sites militaires), dans leurs enceintes.

Il s'agit de prises d'eau disposées sur un réseau aérien ou souterrain d'eau sous pression permettant d'alimenter les fourgons d'incendie des sapeurs-pompiers. Ces réseaux sont soit dédiés à la lutte contre l'incendie, soit destinés à l'alimentation en eau potable, à l'irrigation ou à l'industrie (eau brute). Ils sont constitués de canalisations d'un diamètre intérieur d'au moins 100 mm.

Les points d'accès au réseau (les hydrants) sont situés à proximité de la chaussée, de manière à toujours rester accessibles.

Une colonne sèche (ou colonne incendie) est un dispositif de lutte contre l'incendie installé dans des immeubles comprenant des étages ou des sous-sols.

Il s'agit d'une conduite rigide parcourant le bâtiment. On peut y raccorder un tuyau d'incendie à chaque extrémité : il s'agit en quelques sorte d'un tuyau fixe prépositionné. Une des extrémités se trouve dans la zone à défendre ; l'autre se trouve à l'extérieur, dans un endroit facilement accessible, et est identifiée par une plaquette indiquant le local défendu.

La colonne sèche évite d'avoir à dérouler des tuyaux à travers des cheminements longs ou peu pratiques (escaliers,); par ailleurs, ces conduites présentent moins de pertes de charge que les tuyaux souples.

Colonne sèche

Lors d'un incendie concernant la zone défendue, l'équipe de sapeurs-pompiers chargée de l'alimentation relie la colonne sèche au fourgon d'incendie avec un tuyau souple; l'équipe chargée d'attaquer le sinistre monte à l'étage concerné ou celui directement inférieur, déroule son tuyau et le connecte à l'autre extrémité de la colonne sèche.

Cette colonne sèche doit être vérifiée tout les ans conformément à la norme NF61-759.